Article

Plan Particulier de Mise en Sûreté : préparerles élèves au danger

Mis en place en 2015, le Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) a pour vocation de mettre les élèves dans les meilleures dispositions possibles pour faire face à une situation de crise (attentat, explosion...). Aider les enfants à réagir face au danger : c’est ce que les enseignants font au quotidien, grâce à des ateliers ou simulations. On vous explique.

19 déc. 2019

3 minutes

Agir...

S'échapper

Pour fuir en sécurité, il faut connaître parfaitement les moindres couloirs de l’école, les sorties de secours, les passages par les locaux interdits d’habitude.

Comment les aider ?

Pour bien s’approprier les lieux, les parcours les yeux bandés, chasses au trésor ou encore courses d’orientation peuvent les aider à bien se repérer.

Si c’est impossible : se cacher

Le confinement est parfois la seule solution possible. Dans ce cas, il faut essayer de se mettre à l’abri le mieux possible.

Comment les aider ?

Organiser des jeux (roi du silence, jeu des statues, cache-cache) pour leur apprendre à être discret et à repérer les lieux où ils peuvent se réfugier.

...Sans paniquer

Respirer profondément

Pour ne pas attirer l’attention, il faut rester calme : ne pas parler si ce n’est pas nécessaire, prendre des inspirations profondes pour se détendre...

Comment les aider ?

La méditation est un bon moyen pour les enfants de prendre conscience de leur respiration et de leur environnement. L’idéal est de pratiquer cet exercice régulièrement.

Maitriser ses émotions

Peur, colère, violence, tristesse... cela fait beaucoup d’émotions à gérer, surtout pour un enfant.

Comment les aider ?

Donner leur la possibilité de s’exprimer, de faire ressortir leurs sentiments, sur papier avec des ateliers dessins, des échanges de lettres ou à l’oral, avec des ateliers théâtres.

Haut de page