Article

Comment protéger ses enfantsen cas de décès ?

Vous êtes parent et souhaiteriez donner à vos enfants toutes les chances de s’épanouir et de réussir leur vie. Mais que se passerait-il si vous veniez à disparaître prématurément ? Les imaginer, par exemple, renoncer à faire des études par manque de moyens serait un scénario que vous aimeriez certainement éviter. Comment s’y prendre ? Protéger vos enfants, c’est anticiper et mettre en place aujourd’hui les solutions qui contribueraient à maintenir demain leur niveau de vie dans une période délicate.

02 mars 2020

3 minutes

Faire une donation de votre vivant, si votre patrimoine le permet

Chaque parent a la possibilité de donner la somme de 100 000 euros (argent ou biens mobiliers) tous les quinze ans à ses enfants sans payer de droits de donation. Un couple peut donc transmettre à chacun de ses enfants 200 000 euros en exonération de droits. Cette somme peut être versée en une seule ou plusieurs fois au cours de cette période.

Adhérer à un contrat d’assurance-vie pour transmettre votre épargne

Le contrat d’assurance vie n’entre pas dans la succession de l’assuré, il n’est donc pas soumis aux droits de succession et constitue un placement judicieux pour préparer l’avenir. L'assurance-vie bénéficie, en outre, d’une fiscalité avantageuse pour les versements réalisés avant 70 ans. Deux solutions pour aider vos enfants :

  • ouvrir un contrat d’assurance-vie au nom de votre enfant : dans ce cas, lorsqu’il est majeur ou à l’âge que vous choisissez (maximum 25 ans), il prend la main sur son contrat et décide librement de ce qu’il veut en faire.
  • ouvrir un contrat à votre nom : vous désignez alors votre enfant comme bénéficiaire de l'épargne en cas de décès et pourrez transmettre en franchise d’impôts jusqu’à 152 000 € par enfant. Cet abattement est plus avantageux que l'abattement maximal de 100 000 euros accordé en cas de donation en ligne directe, c’est-à-dire entre parents et enfants.

Souscrire une assurance-décès pour préserver l’essentiel

L'assurance-décès permet de laisser un capital défini à l'avance aux bénéficiaires de votre choix. C’est la solution pour assurer à vos enfants une somme d'argent dont ils auront besoin pour faire face aux conséquences financières liées à votre disparition prématurée ou leur permettre de réaliser leurs projets, surtout s’ils sont jeunes. Son principe est simple. En contrepartie du versement d’une cotisation, l’assureur s’engage à payer une somme convenue aux bénéficiaires que vous aurez désignés. Ils seront à l’abri du besoin si vous veniez à disparaître.

Pour en savoir plus consultez nos offres.

Multéo, le contrat d’assurance-vie de GMF

Ouvrir un contrat d’assurance-vie Multéo, en votre nom ou celui de votre (vos) enfant(s), c’est pouvoir constituer progressivement une épargne qui, le moment venu, leur permettra de réaliser leurs projets : financement des études, achat d’une voiture ou d’un premier logement… Multéo propose un large choix de supports d'investissement, du plus sécurisé au plus audacieux, pour optimiser les revenus de votre épargne sur le moyen ou long terme.
Avec le service avantage-donation de GMF, vous pouvez même conjuguer le régime fiscal privilégié des donations et celui de l’assurance-vie. La somme donnée est investie sur le contrat d’assurance vie Multéo ouvert au nom de l’enfant.

Haut de page