Article

Infirmiers, et si vous envisagiezune nouvelle perspective de carrière ?

Initié en 2018 dans le cadre de la loi de modernisation de notre système de santé, le statut d’infirmier en pratique avancée élargit les missions et compétences des infirmiers à la frontière entre leur métier passé et celui de médecin.

20 déc. 2019

4 minutes

Infirmier en pratique avancée, qu’est-ce que c’est ?

L’Infirmier en Pratique Avancée (IPA) est un infirmier dont le métier se trouve à la croisée du médico-social, du paramédical et du médical. Ses compétences sont plus larges et son exercice plus diversifié. La pratique avancée recouvre en effet :

  1. Des activités d’orientation, d’éducation, de prévention ou de dépistage 
  2. Des actes d’évaluation et de conclusion clinique, des actes techniques et des actes de surveillance clinique et paraclinique 
  3. Des prescriptions de produits de santé non soumis à prescription médicale, des prescriptions d’examens complémentaires, des renouvellements ou adaptations de prescriptions médicales.

L’infirmier en pratique avancée exerce en ambulatoire, en établissement de santé, médico-social ou dans un hôpital des armées, en soutien d’une équipe de soins coordonnée par un médecin.

 

BON À SAVOIR

À la rentrée 2018, 400 étudiants infirmiers en pratique avancée ont été accueillis. Plus de 70 ont intégré directement la seconde année. L’objectif du gouvernement est la formation de plus d’un millier d’infirmiers en pratique avancée d’ici 2021.

En quoi ce métier est-il une innovation pour notre système de santé ?

La pratique avancée répond au défi posé par le vieillissement de la population et l’augmentation des maladies chroniques. Elle a pour objectif d’améliorer l’accès aux soins des patients comme la qualité de leurs parcours, en réduisant la charge de travail des médecins qui y trouvent aussi de nouvelles possibilités de coopération.

Ce statut permet aussi de faire évoluer les pratiques des professionnels paramédicaux : renforcement de l’analyse, de la méthodologie, de l’autonomie, de la pratique et des choix médicaux. Il ouvre ainsi de nouvelles perspectives de carrières.

Comment le devenir ?

Le Master « Infirmier en pratique avancée » (IPA) est ouvert aux infirmiers justifiant d’au moins 3 années d’exercice. Plus d’une quinzaine d''universités accréditées de huit régions accueillent les étudiants pour cette formation qui dure deux ans et intègre deux stages ainsi que la rédaction d’un mémoire de fin d’études.

La première année est composée d’un tronc commun : cours d’anglais médical, de santé publique, de sciences infirmières et de pratique avancée mais aussi examen clinique d’un patient, outils numériques, travail de recherche, principes éthiques et juridiques.

À son issue, les étudiants sont invités à choisir une mention correspondant aux domaines d’intervention de l’IPA définis par la loi :

  • Les pathologies chroniques stabilisées (diabète, Alzheimer, etc.) et les polypathologies courantes en soins primaires
  • L’oncologie et l’hémato-oncologie
  • La maladie rénale chronique, la dialyse, la transplantation rénale.

La deuxième année est alors centrée sur les enseignements en lien avec la mention choisie.

Haut de page