Article

Enseignants, protégez-vouscontre le cyber harcèlement

Le harcèlement sur le net ne concerne pas que les ados. Ce phénomène est malheureusement fréquent chez les enseignants et les conséquences peuvent être dramatiques. On vous propose des outils pour mieux combattre les cyber violences.

11 oct. 2019

4 minutes

J’identifie le cyber harcèlement

Avec le développement d’internet, une nouvelle forme de harcèlement a fait son apparition : le cyber harcèlement. Il peut s’agir de :

  1. la diffusion de photos ou de vidéos gênantes, qu’elles soient authentiques ou retouchées
  2. la création d’une page ou d’un groupe sur un réseau social pour se moquer d’une personne
  3. piratage de compte et usurpation d’identité numérique
  4. la diffusion de messages insultants ou de rumeurs sur les réseaux sociaux

Bon à savoir: le cyber harcèlement est un délit passible de peines de prison et d’amende.

Je me prémunis

Pour se protéger des cyber violences, vous devez préserver votre jardin secret. Comment ? En passant, par exemple, vos différents comptes en privé pour éviter que tout le monde puisse y avoir accès. Attention également aux publications d’informations ou de photos trop intimes qui pourraient mener à des situations gênantes.

Je suis cyber harcelé, que dois-je faire ?

Je m’éloigne du monde virtuel

Faire une coupure avec le monde virtuel vous permettra de souffler. Vous pouvez, de façon provisoire, bloquer ou supprimer vos comptes sur les réseaux sociaux, filtrer les appels et SMS, etc. Pour éviter l’escalade de violence, il est préférable de ne pas répondre à ses agresseurs.

 

Je m’entoure

Pour affronter cette rude épreuve, vous aurez besoin de l’aide de vos proches, de vos collègues et du directeur d’établissement. En cas de souffrance extrême, vous pouvez aussi vous rapprocher d’un professionnel de santé (médecin, psychologue…).

 

Je signale le cyber harcèlement

Le cyber harcèlement ne doit pas être passé sous silence. Vous pouvez avertir l’administrateur du réseau pour qu’il régularise la situation. Si sa réponse ne vous convient pas, vous pouvez saisir la CNIL. Le gouvernement a également mis en place une plateforme de signalement pour aider les victimes.

 

Je porte plainte

Dernier recours : porter plainte. Si le harcèlement va trop loin, cette procédure judiciaire permettra de demander des sanctions pénales contre le ou les auteur(s) des faits. Pour appuyer votre plainte, vous devrez collecter les preuves du cyber harcèlement. Cela passe par des captures d’écran et la conservation d’URL. Vous pouvez aussi faire appel à un huissier qui constatera le harcèlement.

Haut de page